En ligne le 20 janvier 2011. Mises à jour : 20 août 2011, 23 juillet 2012, 11 septembre 2012

Depuis avril 2010, date de mon premier article sur le GPS de randonnée, j'ai acquis un peu plus d'expérience et je suis passée par quelques phases dépressives qui ont tempéré mon enthousiasme de novice. Et je suis sûre que cet article va aider bien des randonneurs embarrassés avec la question de la récupération et du traitement des données GPS.


Si vous avez un GPS de rando avec cartographie et laison USB "vraie" pour l'ordinateur, vous avez déjà la solution clés en mains. Mais cet article pourra néanmoins vous être utile parce qu'il vous évitera d'acheter des "dalles" de cartographie dédiée, ayez donc la patience de le lire jusqu'au bout.

 

Mais si vous avez choisi, comme je l'ai fait, un modèle GPS de base sans cartographie embarquée, vous avez un appareil simple et robuste certes, mais il n'est pas du tout évident de transférer les données enmmagasinées par le GPS vers l'ordinateur, de les voir sur carte de type IGN , ni de faire les opérations dans l'autre sens : transférer des données depuis l'ordinateur vers le GPS.

Cela se complique gravement si on a un modèle qui n'utilise pas un port USB mais un port série (comme l'Etrex H de Garmin) : le câble de liaison (qu'il faut acheter en plus de l'appareil) a beau se brancher sur un port USB, l'ordinateur ne "voit" pas pour autant le GPS comme si c'était un périphérique de stockage...Voilà les problèmes que j'ai rencontrés.

Si en plus vous avez un Mac ou un système d'exploitation Linux, je ne peux rien pour vous : mon expérience s'arrête là,  je me contente d'aborder la question sous Windows.

 

 

Premier problème : la communication entre un GPS sans cartographie muni d'un câble "série-USB" et un PC

 

Exemple : Garmin Etrex H (modèle "basique"). Il faut d'abord acheter le câble permettant la connexion, qui n'est pas fourni avec le GPS, coût : 40 Euros avec le driver qui va avec...

Mais une fois le driver installé, le câble branché et le GPS allumé, il ne se passe rien : l'ordinateur ne voit pas le GPS. On découvre alors qu'il faut un logiciel de communication entre le GPS et le PC pour faire les échanges.

Très bien, on va voir le fabricant qui a sûrement tout prévu.


Garmin et ses revendeurs vous expliquent que les opérations vont se faire les doigts dans le nez avec le logiciel Mapsource. Ayant posé la question idiote qui fâche "comment fait-on pour transférer les données entre le GPS et le PC?" chez mon revendeur ("Le Vieux Campeur" pour ne pas le nommer), j'ai eu droit à un regard plein de commisération pour la mamie inculte en hi-tech : "mais bien sûr, vous téléchargez Mapsource sur le site de Garmin et le tour est joué" (1).

 

Sauf que ça ne marche pas. On peut télécharger Mapsource gratos, ça c'est vrai. Mais Mapsource, pour fonctionner, a besoin d'une carte qui le déverrouille... laquelle est livrée uniquement avec les appareils munis d'une cartographie ! Et l'Etrex H n'étant pas prévu pour la cartographie, Mapsource ne peut pas fonctionner. C'est un cercle vicieux . A moins de pirater une carte, mais ça ce n'est pas mon truc. Et ça ne marche pas non plus avec BaseCamp, voir la note (1).

 

Alors bien sûr on peut acheter un logiciel genre CartoExploreur qui fait cela très bien. Mais on ne l'utilisera qu'à 10% de ses possibiliés puisque la cartographie ne peut pas être chargée sur le GPS. A quoi bon dépenser encore 30 à 60 Euros uniquement pour transférer des données numérisées d'un appareil à un autre ?

 

Voici maintenant la question : trouver un logiciel libre ou de coût trèsmodeste qui fait cette opération minimale consitant à récupérer les données numérisées dans le GPS et à les transférer sur un PC (et si possible inversement) sous forme de fichier GPX et qui accepte le "port série" (type "COM").

Bingo ! Mais oui ça existe ! J'en ai trouvé au moins deux, après avoir galéré sur les forums de passionnés du GPS (il y en a même qui vous proposent d'écrire un programme...). Il s'agit de Carte sur table et de EasyGPS : vous trouverez facilement les sites où les télécharger en tapant les noms dans un moteur de recherche (2).

 

Il faut paramétrer ces logiciels pour qu'ils puissent reconnaître le GPS (brancher le câble et allumer le GPS), on tâtonne un peu mais on finit par trouver : le plus important est de trouver le numéro du port COM par lequel ça passe, il suffit de les essayer un par un et on y arrive. Le reste du paramétrage concerne les unités de mesure et éventuellement les formats de fichier à entrer et à sortir, et c'est très facile à régler.

 

 

Deuxième problème : exploiter les données GPS récupérées sous forme de fichier GPX en les visualisant sur une carte sur l'ordinateur

 

Cela est beaucoup plus facile à résoudre. Il existe pas mal de programmes gratuits en ligne pour la visualisation de fichiers GPX sur cartographie. Mais ils sont plus ou moins performants. Et l'un des pires est Google Earth : il fait des tas de choses épatantes, des visites virtuelles en 3D à vous couper le souffle, il fait tout sauf ce dont j'ai besoin - une lecture de la carte classique type IGN au 1/25000e avec ma trace ou mes waypoints dessus permettant de modifer le tracé et d'enregistrer le nouveau fichier en format GPX. Le plus bluffant n'est pas forcément le plus efficace et le plus rationnel.

 

Le meilleur de tous ceux que j'ai vus, à mon avis, le top du top, c'est NewClicGPX (3 : note importante mise à jour le 23 juillet et le 11 sept. 2012 2012). Il vous montre vos fichiers GPX (qu'il s'agisse de waypoints ou de traces) sur la carte IGN qu'on peut grossir de manière pertinente jusqu'à une échelle de 1/8000e, et permet de créer des fichiers (waypoints et traces) sur n'importe quel secteur de la carte, de les enregistrer sur le PC et de les transférer sur le GPS. On peut bien entendu aussi imprimer les secteurs de carte avec les traces et les waypoints : très pratique pour emporter dans un sac à dos sans se charger de toute une bibliothèque. 

Seul bémol : le transfert vers le GPS Etrex ne marche pas pour les traces, il ne fonctionne que pour les waypoints. Ce n'est pas très gênant car il suffit d'enregistrer le fichier trace sur le PC puis de repasser sur un logiciel du genre EasyGPS pour faire l'opération de transfert vers le GPS.

 

Voilà, les deux problèmes majeurs de communication GPS-PC sont résolus !

Maintenant on peut fignoler. Aussi je vous propose dans l'article suivant un petit mode d'emploi plus détaillé avec Etrex H de Garmin, EasyGPS et NewClicGPX (ou d'autres interfaces analogues, voir la note 3).

 

Notes

1 - Mapsource n'est plus actualisé actuellement, Garmin vous suggère de télécharger BaseCamp. Et cette fois le problème est clairement avoué : Garmin déclare cyniquement sur son site que ce logiciel ne fonctionne pas avec un port série. Autrement dit : achetez un Etrex de base, et débrouillez-vous tout seul.

2 - Edit du 20 août 2011 : en fait j'en ai trouvé trois, car j'ai découvert aussi G7ToWin, petit logiciel en anglais très facile à trouver sur le web.

3 - On trouve des fonctionnalités analogues sur le site Visu GPX, onglet EditGPXIGN. Création de fichiers GPX directement sur la carte, chargement de fichiers existants pour les retravailler, etc. Mais on ne peut pas transférer directement les fichiers créés sur un GPS et on ne dispose pas de l'outil de mesure d'azimut qui est bien pratique sur NewClicGPX.
Mise à jour du 23 juillet 2012 : NewClicGPX et Visu GPX ne fonctionnent pas en ce moment, n'ayant pas mis à jour leur interface avec la nouvelle version du portail IGN, espérons que les auteurs s'en rendront compte vite et effectueront cette mise à jour. Mais d'autres logiciels en ligne sont opérationnels avec cette nouvelle version et on peut donc visualiser et préparer son parcours sur carte IGN avec Openrunner , Visorando ou MyGPSfiles.

Mise à jour du 11 septembre 2012 : voir aussi gpxRandoEditeur.

 

Accueil         Sommaire

 

 

Par Mezetulle ariégeoise - Publié dans : Ruminations et varia
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Navigation et outils

Avertissement

Les itinéraires décrits ou téléchargeables
sur ce blog n'engagent en aucune manière
la responsabilité de l'auteur du blog.

Il appartient aux personnes qui les utilisent
de juger si elles peuvent les effectuer
en toute sécurité et sans enfreindre la législation.

Catégories

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

Créer un Blog

Every Trail

I’m on EveryTrail: Map Your Trips, Find local hikes
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés